Saint Germain du Puch

Ils avaient les petits yeux ce matin au départ de ce circuit bleu du Bol d’Air à St Germain du Puch.
L’heure d’été certainement…
Huit randonneurs sortent des voitures prêts à affronter la légère gelée du matin.
Le lieu de rendez vous est idéal pour des randonneurs, Beaupied.

Les photographes sont inspirés ce matin, une toiture de tuiles arrondies et multicolores a des airs de beaujolais.
Mais l’heure c’est l’heure et seul le couple présidentiel n’a pas pu s’arracher à la douceur de la couette…

Premier étape Fonvideau, que nous rejoignons en traversant des vignes et des bois.
En chemin nous passons à la Mouline, un artiste amateur a décorer l’endroit.
Un peu plus loin, un très ancien cadran solaire est lui aussi passé à l’heure d’été sur le mur d’une ancienne maison qui possède un four à pain.
Quelques chevaux sont surpris par le passage de ces intrus matinaux.

Nous quittons la route de la Mouline pour rejoindre la route de Créon par les vignes.
Mais tout à coup… un oui oui, suivi d’un non non, la guide c’est fourvoyée, on lui a labouré une partie de son chemin…
Une rapide mise au point et retour sur le tracé.

Près du Château Jonqueyre, nous avons une petite discussion avec une équipe en charge de la taille de la vigne.
Au loin le Château de Camarsac, il essaie de se dissimuler derrière un arbre centenaire, mais il n’y arrive pas.
Nous traversons la D241 à la Gravette, pour longer un ruisseau, le Gestas, puis nous traversons un joli bois pour faire la pause au soleil.

La pause à peine terminée, nous avons la surprise de voir surgir du bois, le couple présidentiel !
Arrivés avec quarante minutes de retard, ils ont marché à bâtons rompus pour nous rattraper…
Nous poursuivons notre route à un rythme plus raisonnable et nous tombons sur une exploitation qui pratique l’élevage de cochons noirs.
Une adresse connue et fréquentée par certains membres du club…

Et c’est au pied d’un ancien moulin, que se forme la chorale du jour, pour souhaiter un bon anniversaire à Luis.
La température étant bien agréable, le petit groupe profile pour contourner Barreyre et rejoindre Petit Puch et non pas petit punch, il n’est pas l’heure…
Toujours aussi joli, ce parc aménagé dans la cour de cette vielle demeure qui fait chambres d’hôtes.

Un petit chien haut comme trois pommes à l’idée saugrenue de venir taquiner les mollets de Christine.
Mais rien à faire, elle n’est pas partante pour le rôle du complément alimentaire.
Le propriétaire de l’animal belliqueux intervient avant qu’il ne soit embroché sur un bâton de randonneuse…

Et c’est vers 12h15 que le groupe retrouve les voitures après 12,5 km et 167 m de dénivelé. Merci Cathy pour cette agréable randonnée printanière.

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.

Photos de Catherine et Guy