Rions

Blanche Neige étant restée à la sieste, ils étaient donc sept à s’équiper en ce début d’après midi devant les remparts de Rions.
La pluie du matin réjouit le pèlerin, celle de l’après midi aussi !
En effet la pluie nous a accompagnés durant toute notre balade.

Louis nous avait sélectionné un parcours de 8 km en évitant les zones les plus impraticables, par temps de boue.
Il nous avait prévenu, d’abord ça va monter très fort et après c’est tout.
Une fois la D10 traversée avec prudence, on passe de 25 m à 96 m d’altitude sur peu de distance.

Après Ricouet, Louis nous signale au loin à notre gauche l’église de Cardan du XI ème siècle.
Elle a, parait-il un porche superbe, un objectif pour une prochaine randonnée à n’en pas douter.

Après Le Vic, nous quittons le macadam, le terrain n’est pas trop gorgé d’eau et notre progression est bonne.
Louis attire notre attention sur des pierres que l’on peut voir sur le sol de la parcelle de vigne que nous traversons.
C’est de la garluche, alors ?
C’est de l’alios, mais en plus dur…
L’alios est un grès typique des Landes de Gascogne…
Dans la garluche, c’est le fer qui domine très largement, ce qui explique sa dureté.
De quoi tenir deux minutes trente au prochain repas de famille…

Nous passons près du château Cayla, dans le fond du parc, un magnifique cèdre centenaire.
Nous repassons sur le macadam, le chemin prévu au départ étant impraticable, la gadoue, la gadoue…

Après le Payre, aux Coulous, le macadam laisse la place aux cailloux.
Mais au bout du chemin… L’eau a envahi la route, sur 20cm de haut.
Allons nous devoir abdiquer une nouvelle fois devant les éléments déchaînés ?
On fait passer les plus intrépides devant qui après avoir longé le cours d’eau, mettent au point un numéro d’équilibriste pour franchir le gué.

C’était la dernière difficulté du jour, déjà la Tour de Lhyan apparaît au loin.
Cette tour marque l’entrée de Rions, nos randonneurs y posent pour une photo de groupe.
Le photographe n’y sera pas, il a un mot d’excuse…

Nous parcourons les ruelles et en passant nous pouvons voir les halles, l’ancienne poste et l’esplanade surplombant la Garonne.
La pluie ne nous a pas quitté, mais au final nos randonneurs, bien équipés, ont passé un bon après midi et une belle balade.
Louis vérifie une dernière fois que l’effectif est au complet et on se donne rendez vous à dimanche ?

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.