Daignac

8 randonneurs prévus au départ, sur le parking des écoles de Daignac, mais nous ne serons que 7, car une randonneuse a dû oublier de venir ou s’est trompée de ligne sur le doodle.

Après une discussion avec une habitante de Daignac, qui travaillait à l’office du tourisme de Branne, celle-ci m’indiqua un chemin pour franchir le ruisseau de Canderonne, entre les hameaux de Robin et de Lavergne, j’allai legèrement modifier la fin du parcours.

Départ sous un ciel gris vers le quartier de la Grangeotte, en bas du village, pour rejoindre la grand route près de l’ancienne cimenterie, disparue. Nous verrons après avoir traversé Merlet, un vaste champ de panneaux solaires, déployés par Total énergies, en lieu et place de cette ancienne usine.

Nous descendons vers le ruisseau de Trousse-paille et par la côte de Brisson nous traversons la piste cyclable Lapebie pour arriver derrière la cave coopérative d’Espiet. A Sérigeau nous nous dirigeons vers Bonfils. Là le chien de la maison nous suivra un moment avec force aboiements et en courant autour de nous.

Nous longeons au milieu des vignes, la belle propriété de la Panneterie avant d’arriver au petit bourg de Camiac, possédant une église dont l’abside s’appuie au fond de la vallée, alors que le reste est sur le plateau calcaire. Nous avançons jusqu’à Saint Denis, deuxième bourg du village qui s’appelle en fait « Camiac et Saint Denis ».

Nous allons vers « Peut » pour nous diriger vers le lac de Camiac situé sur une ancienne carrière qui fournissait la pierre à la cimenterie de Daignac. La végétation et les barrières nous empêcherons d’apercevoir le lac. Un peu avant le Peyrat, un petit chemin creux nous amène au vallon du ruisseau de Peyrat.

J’avais repéré une entrée de chemin vers la droite pour éviter d’aller jusqu’à Crotemoron. Finalement ce chemin que je découvre avec le groupe est très joli, couvert de feuilles dorées, il longe le ruisseau et les petites falaises calcaires percées de carrières au milieu d’une belle forêt. Nous arrivons au Moulin neuf qui doit plutôt avoir un âge canonique, avec ses fortifications et ses croix qui couronnent la toiture.

A gauche un chemin nous amène au lieu-dit Vallée où nous traversons la D238 pour aller vers Robin (il n’y a pas de bois) nous empruntons un beau chemin qui descend vers le ruisseau de Canedonne et le franchit sur un mignon petit pont en pierre. Dans la descente nous avons pu apercevoir le Château et la tour de Curton qui est très haute et visible de loin.

Nous rejoignons le hameau de Lavergne et retour par la route vers Daignac. Environ 13km500. Nous finissons au bon moment car la pluie arrive un peu plus tard.

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.

Photos de Louis et Catherine