Cursan-Ouest

Nous avons longtemps hésité, la météo, le nombre de participants…
Mais au final, nous étions donc cinq à braver l’inconnu météorologique de ce Jeudi matin.
Au programme il y a, un peu plus de 10 km et un peu plus de 200 m de dénivelé, mi-route, mi-chemin au départ de Cursan.

Nous ne verrons pas la statue de Saint Michel, car l’église du même nom et qui a été reconstruite au XIX ème siècle, est fermée.

C’est par une petite ondée moqueuse que débute la randonnée, trois minutes plus tard, c’était fini.
Pas de quoi faire bouillonner le Gestas, cet affluent de la Dordogne qui serpente dans cette vallée.

En passant au hameau Le Bourrut, Nadine nous avoue sa préférence pour le produit viticole du même nom…
Au pas du Roi, appelé aussi passage du Rey, nous quittons le macadam pour des chemins, un peu boueux.
Mais en slalomant dans les bois près du chemin, nous avons pu éviter les zones les plus « grasses ».

Au lieu-dit Poupat, un petit troupeau de moutons nous attendait… ça cuit longtemps un mignon petit agneau comme ça ?
Nous retrouvons le macadam à Moncion et nous le garderons jusqu’à l’église de Le Pout.
Mais avant, nous passons devant le château Rivalan, de la route, seule une tour néo-gothique nous laisse deviner la beauté de ce bâtiment du XVII ème.

Nous rejoignons l’église Saint Martin achevée au XV ème siècle, les fondations seraient du XI ème siècle.
La grosse cloche à été fondue en 1884 par Émile Veuthier à Saint Émilion.
Pour informations, les habitants de Le Pout sont les poutais et les poutaises.

Près du tennis nous retrouvons un chemin qui nous ramène vers Cursan.

Il est midi quinze quand nous retrouvons les voitures.
Bilan, six minutes de petite pluie pour une matinée d’exercice, cool…

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.