Cénac

Cathy nous avait donné rendez-vous à la belle église Saint André de Cénac.
Elle est d’art roman primitif, conçue par les hospitaliers de St Jean de Jérusalem. Elle comporte surtout un clocher mur étroit à deux cloches.

Nous étions 21 randonneurs au départ, sous un temps gris qui allait lentement s’éclaircir et devenir printanier.

Nous partons vers le quartier de « Pujade » par un chemin, puis par un tracé descendant nous arrivons à la vallée de la Pimpine.
Nous suivons alors la piste cyclable Roger Lapebie, vers l’est.
Deux cyclistes nous font remarquer qu’il s’agit d’une piste réservée aux vélos et ne sont pas contents de trouver tout ce troupeau étalé sur la route.

Plus loin nous prenons un chemin presque parallèle qui monte progressivement. Au passage on remarque de nombreuses entrées de carrières souterraines, qui ont servi à construire les maisons anciennes et une partie de Bordeaux.

Cathy a certainement voulu savoir où habitait Jacques Fourès, ex du club, car on est monté par un raidillon jusqu’à une maison au bord de la falaise. Là un chevreuil a dévalé la pente entre nous à une vitesse foudroyante.

Plus loin le sentier sort de la forêt et s’engage sur le plateau vers le lieu-dit « Montignac » entre vignes et prairies.
Nous allons jusqu’au hameau de « Mons » puis le sentier plus loin nous rapproche de Lignan, en nous faisant profiter de la boue.

Nous atteignons la route non loin de chez notre président Joël, bloqué du dos, que l’on aperçoit à sa fenêtre et qui communiquera avec Luis par téléphone.

Nous passons au « Basque » puis par la route de noël à « Lalande ».
En suivant la route on retrouve un chemin qui contourne des vignes envahies de morceaux de plastique provenant des gaines de protection des jeunes plants, cela ressemblait à un dépotoir. Bravo pour l’environnement !

Un sentier descend progressivement dans la vallée du Rauzé, ruisseau affluent rive gauche de la Pimpine. Il y aura un passage en descente raide où certains ont craint de tomber sur les fesses. Plus loin on rejoint une route qui remonte à travers un lotissement, pour nous ramener à l’église. Le soleil est chaud à l’arrivée.
Merci Cathy.

Texte de Louis
Photos de Louis et Cathy

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.