Bonnetan

Deux fois six randonneurs au rendez vous du parking de la mairie de Bonnetan, ce mardi après midi.
Les groupes étant faits, on s’élance sous un ciel gris, mais pas de pluie.

Nous passons devant le château la Loubiére.
Puis nous traversons une zone pavillonnaire bien agréable, pour rejoindre la rue de la Merci.
Aucun rapport avec la formule de politesse, mais avec le couvent de la Merci à Bordeaux dont on conserve une chaire octogonale dans l’église Saint Martin.
Mais comme elle n’est pas ouverte, nous ne pourrons l’admirer.

Le ruisseau de Canterane alimente un ancien lavoir restauré, mais comme tout le monde est à jour dans ses lessives, on continue.
Après le Chénut, nous empruntons un chemin forestier qui passe par Peymouton et la Rouille.
Arrivé à la route de Créon, le guide met en garde le groupe sur la circulation importante et le strict respect des règles de sécurité.
Cet intermède routier ne dure que cinq cents mètres et se déroule sans incident.
Nous ne prendrons pas le chemin de Chante Rainette, mais le suivant pour retrouver les bois.

Retour sur le bitume à la Lande, direction Peychau et enfin nous passons le Violon.
Nous ne pouvons éviter Maledent et la petite route nous fait passer par Plantier et Peygaillard.
Un dernier chemin et c’est le retour à la mairie.

La pluie ne s’est pas invitée durant ces 9km13 et les chemins n’étant pas encore trop humides, les 160 mètres de dénivelé n’ont pas posés de problèmes.

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.